Licences américaines et étrangères en France: un nouveau sursis…

 

VOUS ALLEZ CONTINUER À VOLER!

Depuis vendredi, nombre de pilotes se sont inquiétés du fait que la DGAC n’avait rien publié quant à l’extension de la période de grâce concernant les licences étrangères pour les résidents européens.

Depuis 4 ans, chaque année, la DGAC faisait publier, par l’intermédiaire de son ministère de rattachement, au JO la prolongation de la période transitoire de certains éléments du règlement Air Crew.
En clair, pour piloter un avion immatriculé dans un état tiers (en dehors de la communauté des pays administrés par l’EASA), il fallait obtenir non seulement les licences et qualifications du pays d’immatriculation de l’avion, mais en plus une licence européenne, munie des qualifications nécessaires (IFR par exemple).

La dernière date limite publiée était le 8 avril 2017.
Du coup, depuis vendredi dernier, minuit, faute d’une communication officielle, nombre d’entre vous se posaient la question de savoir s’il leur était toujours possible de voler à bord de leur appareil.

 

La réponse est OUI !

 

La DGAC est juste un peu en retard pour publier un communiqué par les voies officielles. Ce sera chose faite dans la journée ou au plus tard demain.

 

Veillez donc le site officiel de la DGAC pour vérifier la sortie du document et réjouissez-vous, car la date limite pour procéder aux opérations permettant d’obtenir la conversion d’un IFR étranger (Américain, au hasard) a été fixée au 8 Avril 2019.

 

Bons vols à tous,

 

Emmanuel S. Davidson

Président, AOPA France

The following two tabs change content below.

AOPA France

L’AOPA (Aircraft Owners & Pilots Association) est l’association de pilotes d’aviation générale la plus puissante au monde. L’AOPA est née aux États-Unis en 1939, pour représenter les intérêts de l’aviation générale, afin que l’environnement aéronautique n’évolue pas uniquement en fonction des besoins de l’aviation commerciale.

Derniers articles parAOPA France (voir tous)

Pin It on Pinterest

Share This
0