L’EASA a tout fait pour que l’apparition des espaces aériens “U-Space” soit la plus discrète possible. Pourtant les textes qui régissent ces nouveaux espaces imposent à l’aviation “pilotée” (c’est nous!), de se rendre électriquement visibles aux sociétés privées qui vont surveiller ces espaces créés pour permettre l’activité commerciale des drones.

Nous vous proposons de regarder deux vidéos très intéressantes sur la création de ces espaces aériens nouveaux et sur les obligations qui nous sont faites pour y pénétrer.

L’AOPA France a représenté les intérêts de tous les pilotes lors de travaux d’étude réalisés sous la direction de l’EASA (groupe de travail WP-07). Elle s’est formellement opposée aux conclusions de l’EASA et des sociétés de consulting utilisées.

Les solutions techniques retenues par l’EASA ne sont pas adaptées car elle ne permettent pas à l’ensemble des aéronefs, pilotés ou non, de se “voir” réciproquement. De plus, c’est encore une fois l’aviation générale qui doit supporter les coûts d’équipement…

Nous militons pour l’adoption de la technologie ADS-B  + UAT qui, elle, permet à tous les occupants du ciel de se voir mutuellement, est compatible avec les TCAS. Ces solutions ont déjà été adoptées en Angleterre (voir la deuxième vidéo)

Vidéo en Français: cliquez ici !

Vidéo en Anglais sur les systèmes anti-abordage: cliquez ici

0