Connectez-vous
AOPA France

PROTECTION DES YEUX


Rédigé le Mercredi 18 Juillet 2012 à 10:48 | Lu 2106 fois | 0 commentaire(s)


Giuseppe Caruso, depuis des années, votre compagnie développe des lunettes de soleil professionnelles de haute qualité. Quelle est la protection des yeux que vous recommandez aux pilotes?

PROTECTION DES YEUX
Caruso:
Au sujet de la protection des yeux, il ne peut pas avoir de compromis; seulement le meilleur est assez bon. La science nous averti; nos yeux recevoivent bien trop de radiation UV, de lumière bleue et infrarouge. Les pilotes sont particulièrement menacés. Sans nous pencher en détail sur la complexité du développement du climat et de la réduction de la couche d’ozone dans la stratosphère, il est évident que l’intensité de la radiation a augmenté dans le courant des dernières décennies. Il n’est donc peu étonnant que l’organisation mondiale de la santé OMS publie un index de radiation valable dans le monde qui est actualisé quotidiennement. Dans nos degrés de latitude, nous avons un index UV très élevé de 8. Ce chiffre gagne de l’importance si nous nous souvenons que l’OMS, à partir de l’index 11, recommande de se retirer dans un abri fiable. Particulièrement au cockpit il est donc indispensable que les pilotes veillent à ce qu’une grande partie de ces radiations n’atteigne même pas les yeux. Des médecins recommandent d’assurer une protection des yeux suffisante déjà lors d’une incidence mineure – c’est-à-dire aussi au crépuscule.

Sur quels faits se basent l’OMS et les oculistes pour faire leurs recommandations?

Caruso:
Dans les années passées, la science a fait beaucoup de recherche.
Grâce à notre coopération avec des scientifiques et des spécialistes de l’aviation, nous avons pu transférer les résultats de ces recherches sur nos produits et ainsi les améliorer encore une fois de manière substantielle.
Selon l’OMS, la cataracte est la maladie la plus fréquente causée par les radiations UV.
Dans le cas de la lumière ultra-violette, ce sont aussi bien les radiations UV-A comme les radiations UV-B qui sont responsables des dégâts de la lentille.

Est-ce que les radiations UV-A et UV-B sont aussi responsables des dégâts sur la rétine?

Caruso:
Contrairement à l’opinion répandue, ces radiations ne représent pas de danger pour la rétine étant donné que seulement env. un pour cent de la radiation atteint la rétine.
Ce qui est bien plus dangereux est la lumière visible.
Une recherche à ce sujet a été effectuée par Robert A.Milikan il y a presque 100 ans.
Sur la suggestion d’Albert Einstein, il examinait en 1915 l’énergie qui émane des quotités de couleurs de la lumière.
Contrairement à l’opinion générale, ce ne sont pas les quotités de rouge et de jaune dans la lumière visible.
La plus forte quantité d’énergie émane des quotités de violet et de bleu.
Celle-ci affectent la rétine avec une quantité d’énergie de 1.7 volts.
Selon des oculistes, ces quotités de lumière riches en énergie sont responsables en partie pour le décollement de la rétine.
La dégénérescence maculaire dû à l’age peut en ce moment-là se manifester plus souvent et souvent plus tôt.
Les présomptions de la science vont même jusqu’au point de dire qu’une relation entre l’altitude de vol et la radiation joue un rôle.
On dispose de connaissances acquises dans le domaine de l’ultraviolet.
Tous les 100 pieds, l’intensité de la radiation augmente de 4 pour cent.
Les nuages peuvent – par réflection – augmenter les valeurs UV même de 70 à 80 pour cent.

PROTECTION DES YEUX

Quels sont les dégâts qui peuvent être créés par la lumière bleue?

Caruso:
La lumière, visible pour l’homme, se résume à 7 couleurs.
La partie de lumière bleue atteint à 100% la rétine non protégée, ou plus exactement la macula.
C’est là où cette radiation peut endommager la macula à moyen ou long terme.
Ceci, en effet, favorise également la dégénérescene maculaire dû à l’age (AMD), de laquelle des personnes en-dessus de 50 ans souffrent de plus en plus.
Dans le cas en l’occurrence, il ne s’agit plus d’une opacité de la lentille qui est relativement facile à corriger mais d’une atteinte au fond de l’oeil.
Ceci – en cas extrême – peut mener à l’aveuglement.
Entre-temps, l’AMD se trouve sur la troisième place sur la statistique de l’OMS au sujet des dégâts des yeux.

Est-ce que le vitrage du cockpit ne filtre pas au moins une partie de la radiation?

Caruso:
Sans chercher plus loin à ce sujet, je dois répondre à cette question par un “non” clair et net.
Des vitrages du cockpit – même sur des avions les plus modernes – ne disposent pas d’une filtre de lumière bleue.
Dans le cas de vol de nuit, ceux-ci ne feraient que peu de sens ou seraient même contre-productifs.
Des stations de police en Allemagne ont effectué des mesures de vitrages d’hélicoptères et ont constaté que la protection dans le domaine UVA est insuffisante.
Des pilotes sans protection des yeux sont exposés à une irradiation trop élevée.
Nos lunettes pour pilotes filtrent l’UVA à 100 pour cent et plus de 99 pour cent de lumière bleue et en outre plus de 92 pour cent de rayonnement infrarouge.
Ainsi, nous offrons, sur le plan mondial, la plus haute protection pour les yeux disponible.
En plus, notre protection satisfait la norme EN-1836 (norme européenne de protection des yeux) et la dépasse même.

Comment peut-on remarquer qu’éventuellement il y a une atteinte de la macula?

Caruso:
L’atteinte de la macula ne se manifeste pas du jour au lendemain.
Elle se développe de manière insidieuse, par une accumulation des radiations nuisantes.
Ceci, au moment donné, mène à la réduction de l’acuité visuelle et ainsi à la capacité de lire.
La vue de couleurs et le sens de contrastes diminuent tout aussi bien que l’adaptabilité à des conditions de lumière changées, c’est-à-dire l’adaptation.
Ceci, en particulier au cockpit, est un phénomène très gênant car dans la plupart des cas de tels effets sont liés à une sensibilité d’éblouissement.
Et, dans certains cas, on doit même s’attendre à des défaillances centrales du champ visuel.
Pour ceci, il y une méthode d’examen bien connue et simple, la nommée grille Amsler.
Celle-ci peut faciliter une mise en évidence de l’AMD très vite.
Si la grille est déformée, vous devriez consulter un oculiste immédiatement et effectuer d’autres examens.

Quelles sont vos recommandations aux pilotes qui – pendant le vol – on besoin de lunettes de lecture pour étudier des cartes ou des manuels?

Caruso:
Vous venez sur un sujet pour lequel, pendant bien du temps, il n’y avait pas de solution raisonnable.
On ne pouvait pas éviter d'écarter les lunettes de soleil pour utiliser les lunettes de lecture pendant un moment.
Pendant ce temps, les radiations atteignent les yeux, qui n’y a rien à faire – même pas pour quelques secondes.
Nous nous sommes occupés de ce problème il y a quatre ans et aujourd’hui nous pouvons aussi offrir une solution:
Nous pouvons monter dans toutes les lunettes CARUSO des lunettes de lecture.
Si le pilote a besoin de lunettes de soleil corrigées, il y a la nouvelle Caruso Optical Line CR747.
Ces lunettes n’offrent pas seulement la plus haute protection des yeux avec UVC, B, A plus lumière bleue, plus infrarouge plus vision 3D augmentée.
En plus, elles disposent d’une protection latérale parfaite pour éviter la pénétration de lumière de dispersion dans les yeux.
Une vue à grand angle est importante pour chaque pilote.
La CR747 offre un système modulaire qui répond à tous les besoins individuels.
La correction est située dans la partie arrière des lunettes et est ainsi mieux protégée.
Les verres de protection contre le soleil ou des verres de nuit peuvent être échangés selon les besoins.
Ceci représente un grand avantage à tous ceux qui portent déjà des lunettes, car les lunettes peuvent être adaptées facilement et à des frais modérés.
PROTECTION DES YEUX

Des facteurs qui influencent l’intensité de la radiation UV

Position du soleil
Plus le soleil monte, plus la radiation UV augmente.
Les valeurs les plus elevées se manifestent dans nos degrés de latitude entre mai et août, en particulier entre 11.00 et 16.00 heures.
Ainsi, la saison joue un rôle important.
 
Degré de latitude
Plus un pays se situe près de l’équateur, plus haut le soleil monte. Par cela, le chemin des rayonnements se racourcit à travers l’atmosphère avec le résultat que l’index UV augmente depuis les pôles vers l’équateur et qu’ainsi les valeurs se trouvent rapidement dans des zones extrêmes.

Nuages
Les cirrus ne réduisent guère la radiation UV, des nuages denses réduisent l’index UV sensiblement. Mais en-dessus des nuages la radiation UV est reflétée dans le cockpit 

Altitude au-dessus du niveau de la mer
Par 1000 mètres d’altitude, la radiation UV augmente de 10 – 15%.
Des surfaces refléchissantes comme la neige, l’eau et le sable augmentent la radiation UV par 20-80%.

Vous trouverez de plus amples informations sous www.carusofreeland.com.

Si vous souhaitez faire l'acquisition de lunettes CARUSO, vous pouvez prendre contact avec AOPA france,
par mail ou par téléphone : 01 30 54 25 24 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sur les articles de ce site font l'objet d'une lecture avant publications. Ceci pour éviter toute dérive qui puisse nuire à l'intégrité des personnes.




NOUS REJOINDRE

ADHÉSION 2017

TARIFS 2017
Membre Pilote      : €80,00
Membre Parent    : €20,00
Membre Élève      : €40,00
Membre Société  : €200,00  

Pilote+revue AOPA US : €155,00
Elève+revue AOPA US : €115,00
Société+revue AOPA US : €275,00
Abonnement  Revue "AOPA PILOT" : €75.00

Pour renouveler votre cotisation
cliquez ici



Partager ce site