Connectez-vous
AOPA France

JE REVE D'UN CERCLE VERTUEUX


Rédigé le Jeudi 9 Février 2012 à 18:31 | Lu 2320 commentaire(s)


JE REVE D'UN CERCLE VERTUEUX
Le président Sarkozy vante le sens de la responsabilité des patrons des PME, l'opposition fustige les dirigeants de sociétés qui composent le CAC 40 et, pendant ce temps, les acteurs des TPE et PME de l'Aviation Générale essayent de mesurer leur impact économique, ce qu'ils représentent en termes d'emplois directs et indirects au travers d'une étude fastidieuse.

Ce travail considérable mobilise les maigres ressources des responsables d'entreprises du secteur aéronautique, souvent moins d'une demi-douzaine de salariés toujours en sous-effectif, lesquels jouent leur survie au quotidien.
Mais ce travail est devenu vital lorsqu'on fait le compte de toutes les maltraitances dont est victime l'Aviation Générale.
Devrait-on avoir besoin de rappeler que les activités de l'Aviation Générale, de l'industrie, du commerce, des loisirs, ont besoin d'aéroports et pas seulement d'aéroports internationaux ?
Non, mais c'est nécessaire quand on voit l'acharnement de certains à détruire les infrastructures secondaires et les activités qui y sont attachées.


« Un kilomètre de route ne mène nul part, un kilomètre de piste mène au monde entier »

Certes, mais à condition que le contrôle aérien y soit assuré de façon continue,
que les redevances aéroportuaires et autres taxes restent raisonnables,
que le handling soit adapté et non obligatoire,
que les gendarmes soient positifs,
que la présence d'un bureau des Douanes permettent d'envisager l'atterrissage des appareils en provenance de l'étranger. ..

Justement, parlons des Douanes pour clamer haut et fort que les aéroports d'affaires ont toujours besoin de leurs services !
Car à Toussus-le-Noble, par exemple, aérodrome qui a accueilli en 2011 au moins 620 mouvements en provenance de l'étranger et 1290 mouvements IFR en provenance de pays Schengen, les Douanes doivent bientôt s'en aller...
Ceux qui en ont décidé avaient-ils connaissance du trafic réel ?
Savent-ils qu'un vol à partir du Royaume-Uni, du Luxembourg ou encore de la Suisse imposera une escale qui fera plusque doubler le temps total de trajet, augmenter la consommation de carburant et débourser des redevances aéroportuaires supplémentaires ?
Autant signifier directement la mort de Toussus et des entreprises qui y sont installées.
Ceci est proprement scandaleux car cela va pénaliser injustement les entreprises de toutes natures, les emplois et le dynamisme en général.


Je sais qu'il va m'être rétorqué que « nous sommes arrivés dans cet Orient compliqué avec des idées simples ».

Justement,  j'ai reçu il y a quelques semaines un représentant de la toute nouvelle AOPA-Chine.
Ma surprise a été grande en apprenant que dix Chinois avaient été envoyés à travers le monde, soutenus par leur gouvernement, pour établir un inventaire de l'Aviation Générale et élaborer une stratégie !
Sans rire.
Rappelons que des Chinois contrôlent déjà Cirrus, fabriquent des Cessna et certains Diamond et construisent sous licence EADS des hélicoptères et des Airbus...

Il ne peut pas y avoir de réussite ou de redressement sans le fameux « pensez global, agissez local ».
On dit les Français pessimistes ?
Comment ne pas l'être quand le « agissez local » se heurte à des irresponsables qui dressent sans cesse des obstacles devant les hommes d'action.
Au lieu de demander trop souvent audience pour abattre laborieusement les obstacles édifiés sur notre route, nous aimerions tellement entendre : que pourrions-nous faire de plus pour vous aider ?
En ce début d'année, époque des vœux, nous rêvons du cercle vertueux qui permettra d'améliorer enfin la vie de tous les acteurs de l'Aviation Générale, où chacun ira dans la même direction, où les énergies se multiplieront au lieu de se neutraliser, où favoriser la vie économique de l'autre sera l'enjeu majeur de chacun.

Patrick Charrier
Président AOPA France

Aviation & Pilotes
Février 2012




1.Posté par Gauron le 11/02/2012 11:46
Demander à Aviation et Pilote mon avis sur cet article





NOUS REJOINDRE

ADHÉSION 2017

TARIFS 2017
Membre Pilote      : €80,00
Membre Parent    : €20,00
Membre Élève      : €40,00
Membre Société  : €200,00  

Pilote+revue AOPA US : €155,00
Elève+revue AOPA US : €115,00
Société+revue AOPA US : €275,00
Abonnement  Revue "AOPA PILOT" : €75.00

Pour renouveler votre cotisation
cliquez ici



Partager ce site